Archaïque

The Confession - Sir Frank Dicksee en reproduction imprimée ou ...
The Confession, de Sir Frank Dicksee. Les plus fins verront que l’image a été pivotée.
Réac’ ou hasardeux?
Comme je suis bon samaritain, voici l’original.

Dans ce complément de mon article précédent, Futuresque, il m’aurait été difficile de ne pas mentionner sa contrepartie, l’archaïque.
Je vous incite à le relire, car mon néologisme pourrait en dérouter quelques uns.
Il se dit d’un archaïque, qu’il appartient en des temps reculés, antérieurs au classicisme même.
Il est vrai que j’ai déjà traité de l’identification d’un Homme à son passé.
Ce sujet m’est assez important pour que je prenne la peine de ne pas me contenter de le survoler.
Est-il plus ancré dans la réalité que le futuresque? Nous n’en sommes pas sûrs. Nous pouvons observer, et pourquoi pas affirmer, que les traditions donnent de la matière et du corps à l’esprit.
Il est plus rare que l’on remette en cause la nature même des propos de l’archaïque autant que ceux du futuresque, tout aussi hors de propos qu’ils puissent paraître, car ceux-ci n’ont en effet pas l’air de reposer sur du vide. L’archaïque ne parle pas de choses qui n’ont jamais existé avec la franche certitude de celui qui émet des hypothèses sur l’avenir.
Ce qui lui donne l’air d’un prophète, c’est peut-être la difficulté qu’on éprouve à retracer dans son parcours, ce qui l’a mené à prendre parti pour telle ou telle position.
Car l’archaïque ne se meut rarement pour aucun motif, sa lenteur est caractéristique, il mesure et pèse les mots avant de se prononcer en leur faveur. Il lui arrive même plus souvent d’être contemplatif, qu’un acteur ouvert de son temps.
Car, par définition, l’archaïque appartient à des temps antérieurs au sien. Ce qui lui apporte toute sa pertinence, ce étant la raison pour laquelle il est parfois entouré de crédules, quand on ne lui crache pas dessus, est que ces temps antérieurs peuvent au moins lui donner la satisfaction de comprendre l’évolution de la conjoncture.
Ainsi, le détachement n’est peut-être pas autant marqué au fer rouge chez lui que chez le futuresque.
Pour autant, cela ne l’empêche pas d’avoir lui aussi ce sentiment exacerbé de devoir faire ses preuves à chaque fois qu’il évoque un fait, développe une idée.

Gérard Darmon, grandiose dans son rôle d’Amonbofis

On a tôt fait de considérer le bouffon du passé comme plus réactionnaire, en son essence, que le zélote du futur.
https://magnumjovisincrementum.fr/about/des-idees-du-mouvement/
Evidemment, il n’en est rien, les deux se traîneront toujours cette image d’un à côté, d’un outre, qui les coupe de la sympathie des gens du commun, avec une intensité rarement supportable. Quand j’en vois un de cette espèce, je dois toujours réprimer mon désir de le féliciter pour n’avoir mis fin, ni à ses jours, ni à ceux de quelqu’un d’autre!
Comment ne pas être déçu quand on a emmagasiné tant de siècles, voire de millénaires d’erreurs humaines, et qu’on en est encore à prévoir, voire à prédire les suivantes?

Dans ces règles de l’or, le silence est d’art, et je porte attention à une situation à laquelle d’autres que moi ont sans doute fait face, au mieux, qu’ils ont subi sinon, à maintes et maintes reprises, l’association du Complexe de Cassandre (je dis ce qui va se passer, et personne ne me croit) …

Pénurie de masques : à qui la faute ? - YouTube

… à ce que j’appelle Syndrome du Roi Arthur (je prêche des convaincus, des partisans, qui feront ensuite de leur mieux pour à la fin ne m’obtenir que du pire)

Porcinette strikes again - La couture des gros manches

Je n’ai pas besoin d’en dire plus, si ce n’est que pour moi c’est quotidien, mais ça ne me décourage pas de voir le monde comme une grande famille, ce n’est pas parce que vos enfants sont condamnés qu’il faut arrêter de s’en occuper, les mettre au congélo ou encore dans une poubelle 1.
Monde qui me permet de relativiser l’impact que mes proches pourraient avoir sur moi si ils étaient les seuls à me décevoir.
Voyez, on est sur un positivisme de grande qualité.

Je dois tout de même vous faire le constat d’une nuance, si vous aussi vous êtes un archaïque, et que comme moi vous avez l’image d’un prêtre, votre entourage ne s’adresse à vous que quand il va mal (oui, vous êtes bel et bien la seule autorité compétente) ; votre pire ennemi ne sera ni l’idiot du village (ça, ce sera toujours vous pour vous comme pour eux), ni un mouton lambda (rires), ce sera généralement un autre archaïque ou un futuresque qui aura décidé de s’opposer à vous, PARCE QUE.
C’est comme pour la programmation: si on est en désaccord sur un seul paramètre de l’algorithme, votre code est erroné, son ensemble est caduque, vous êtes l’ennemi de la vérité!
A noter que cela peut très bien se présenter à vous, qui en serez la victime, dans le seul et unique but de divertir votre opposant, ou encore de lui permettre de retrouver sa cote à votre détriment … classique, classique!

A moi, cela me fait toujours cet effet:
Tu quoque, mi fili !

Tu quoque mi fili — Wikipédia
Vous noterez, que comme toujours, les plus hypocrites s’éloignent du centre, les lâches et les couards ne procédant qu’en phalanges de weaklings. Mais vous le savez, alors vous restez quand même stylé.
1. Si toutefois cela vous a traversé, et continue de vous hanter, vous pouvez toujours venir me voir au confessionnal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s